Débat sur la réglementation des produits issus du chanvre

, le 17 février 2022.
J’ai conclu en séance publique le débat, initié par notre groupe Ecologiste – Solidarité et Territoires sur la réglementation des produits issus du chanvre.
Alors que la France est le premier producteur européen, avec 20 000 hectares, que le potentiel de la filière du chanvre est estimé à 2 milliards d’euros, et ne demande qu’à croitre, le Gouvernement freine inlassablement son développement par une législation absurde et anachronique, comme dernièrement avec le décret interdisant la fleur et la feuille de chanvre, retoqué depuis par le Conseil d’Etat.
Au-delà des questions règlementaires, le chanvre est une filière d’avenir et l’un des plus formidables outils de la transition écologique dans les domaines du bâtiment, du textile, de l’alimentation, des cosmétiques, ou encore du plastique biosourcé, filière qui a besoin de l’appui de l’Etat pour se développer.
J’ai donc à nouveau interpellé le Gouvernement pour savoir combien de temps allons-nous encore rester dans cette posture politicienne qui freine aujourd’hui l’émergence d’une filière française, que tant d’acteurs attendent.
Si nous ne sommes pas tant surpris, nous ne pouvons que regretter que le Gouvernement, une nouvelle fois, n’ait pas répondu aux questions et aux inquiétudes soulevées pendant ce débat, prisonnier qu’il est d’une position dogmatique et contre-productive sur le cannabis.
Retrouvez mon intervention en vidéo 👇👇